Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Ranger. « Je range donc je suis »

Voici Le Livre sur-mesure pour les personnes atteintes de troubles de l’organisation :

Les troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer, les troubles neurologiques comme la maladie de Par­kinson ou enfin, la dépression ou parfois même le « burn out ».

Il est ludique, amusant et intelligent.

Les personnes atteintes de ces nombreux troubles pourront enfin retrouver une harmonie personnelle, fami­liale et sociale ainsi qu’une vie plus légère.

Grace à une organisation précise, à un rangement rigoureux ainsi qu’à des astuces simples, il propose une méthode accessible et efficace ; elle permet de trouver une régularité quotidienne et une routine solide sur laquelle s’appuyer pour regagner en confiance et mieux appréhender la vie courante. Cette mise en place en­gendre des effets positifs à long terme.

Pour rendre ce sujet plus doux, les dessins « tout en fraîcheur » imaginés par Isabelle Stell racontent, avec humour, notre quotidien souvent submergé.

Extraits :

«Savez-vous qu’une habitude se met en place en vingt-et-un jours ? (…) Pour prendre de nouvelles habitudes ou faire quelque-chose par automatisme, vous devrez la répéter vingt-et-une fois pour qu’elle rentre définiti­vement dans votre corps… mais sans vous faire grossir (…) »

« Écrivez votre liste de course sur un papier, plutôt que sur une ardoise (…) sauf si vous préférez emporter votre ardoise au supermarché avec vous ? … Qui n’aime pas avoir une ardoise chez son commerçant ! »

«Si vous partagez votre salle de bain (…) utilisez des paniers de couleur différentes pour chacun (…)»

OUI, le rangement peut être amusant, bienveillant et aussi thérapeutique !

 

Virginie Tempelman, à peu près 40 ans, ancienne attachée de presse, a longtemps vécu entre Londres et New-York où elle y a découvert une culture radicalement nouvelle du rangement et ainsi pu y développer ses méthodes d’organisation ! Mère de 3 enfants, son rôle de maman lui donne quotidiennement l’occasion de trouver des solutions infaillibles pour gagner en efficacité ! La diffusion aujourd’hui de ce livre lui permet d’envisager de décliner ce thème sous d’autres formes ludiques.

Isabelle Stell est dessinatrice, architecte et maman d'un petit garçon de 6 ans. Elle a exercé son métier d'ar­chitecte à New York et Hambourg. En 2014, elle crée le carnet de dessins blog 'those little things'

(www.isabellestell.com) et expose en 2016 'Ces petites choses' pour la Mairie de Paris. Ses projets à venir : des publications pour le retail et la préparation de nouveaux carnets de dessins.

 
PreventoDingo : Comment sensibiliser et éduquer les enfants, dès leur plus jeune âge, aux risques d’accidents de la vie courante ?

  

Fais attention, c’est très chaud, cela peut te brûler...

Ne cours pas dans l’escalier, tu pourrais tomber et te faire mal !

Qu’est-ce que tu as mis dans ta bouche ?

Zut, j’ai cassé un verre ! Ne touche à rien, tu pourrais te couper...

 

Pour l’enfant, l’environnement quotidien est un fabuleux terrain de jeu et la vie une aventure de tous les jours... Mais certaines découvertes et explorations peuvent s’avérer dangereuses, voire très dangereuses. En France, un accident domestique grave se produit toutes les 3 minutes.

Pour sensibiliser les enfants et les adultes aux dangers de la vie courante et accompagner les enfants sur le chemin de l’autonomie pour qu’ils deviennent acteurs de leur propre sécurité, Aritma a imaginé et co-édité en partenariat avec Cocktail Games un nouveau jeu, ludique et éducatif : PreventoDingo.

Avec ses jolies cartes illustrées, PreventoDingo réinvente le mémo pour transmettre de manière simple et amusante, aux enfants dès 3 ans, 24 règles de sécurité pour apprendre à reconnaître et éviter le danger !

Brûlure, chute, noyade, étouffement... A l’école, au parc, chez la nounou, et plus encore à la maison, le danger se cache partout ! Il est tellement présent au quotidien, qu’il devient facile de l’oublier... Selon les enquêtes menées sur la prévention des accidents domestiques, une très large majorité de Français sous-estime les dangers de la vie courante, et en particulier ceux présents au sein même de leur logement.

Parce que les enfants sont les premières victimes des AcVC et que s’amuser est le meilleur moyen d’apprendre, il est temps de jouer à PreventoDingo !

PreventoDingo est disponible en France et en Belgique auprès des librairies indépendantes, de nombreux Leclerc, Gibert Joseph, Gibert jeune, des boutiques de jeux indépendants, Amazon, et aussi dans la boutique en ligne Cocktail Games :

http://www.cocktailgames.com/jeu/preventodingo/

 
Les cinq codes d'éveil : le retour de l'énergie du coeur

Dans son dernier livre, Le chamane d’Ek-Balam, Alain Williamson nous dévoilait cinq codes de vie menant à l’élévation de la conscience et ultimement à l’illumination :

« Demeure dans la simplicité. »

« Cultive la joie. »

« Embrasse ta mission de vie. »

« Endosse ta véritable nature. »

« Aime de tout ton être. »

Dans le présent ouvrage, l’auteur développe chacun de ces codes. Tout en maintenant le concept d’élévation de conscience, il présente les cinq codes dans un ensemble cohérent formant un véritable programme de vie. Le lecteur sera à même d’intégrer les codes dans sa vie quotidienne et également de s’en servir pour son évolution spirituelle. La compréhension et surtout la mise en application des cinq codes apporteront des changements majeurs dans la vie du lecteur et favoriseront son plein épanouissement.

Non seulement ces cinq codes sont-ils gages de transformation pour soi et pour l’humanité, mais ils sont aussi annonciateurs du retour de l’énergie du coeur, dont le monde a tant besoin actuellement. Cette énergie, vivifiante et porteuse d’amour, prépare la voie à une nouvelle vision de la vie qui remplacera graduellement la vision réductrice et matérialiste qui a longtemps prévalu sur terre.

Alain Williamson, fondateur et président directeur général des Éditions Le Dauphin Blanc, est aussi auteur et traducteur. Il a écrit les succès de librairie Le Tableau de vie, La Villa des Miracles, le chamane d’Ek-Balam et Ho’oponopono, en plus de plusieurs autres ouvrages.

 
Congédiez vos gourous! : la liberté d'être maître de soi

Dans un monde en quête de vérité et de connaissances où le développement personnel et spirituel est de plus en plus d'actualité, de nombreux gourous - bien qu'ils en portent rarement le titre - et leaders de conscience se manifestent.

Certains orientent leur influence positivement en inspirant les gens à cheminer vers la maîtrise de leur vie, alors que d'autres profitent du pouvoir que nous leur donnons et tentent de diriger notre quête personnelle.

Lise-Marie Boudreau nous suggère de congédier tous nos gourous et de retrouver notre autonomie personnelle et spirituelle. Elle nous incite à cesser de rechercher celui ou celle qui prendra charge de notre évolution pour enfin commencer à devenir maître de soi. Son livre nous offre l'occasion de devenir le créateur conscient de notre vie. De la paix intérieure à l'épanouissement, en passant par nos choix et la liberté, nous découvrons de nouveaux chemins à emprunter parmi lesquels il est possible d'identifier celui qui nous convient le mieux afin de cheminer en étant nous-mêmes les seuls maîtres de note vie.

En prime, 12 experts en développement personnel nous offrent leur principe préféré pour devenir maître de soi: Daniel Blouin, Jean-Sébastien Bourré, Martin Collins, Johanne Fontaine, Hélène Giroux, Diane Hébert, Jean Lacombe, Anick Lapratte, Martin Latulippe, Antoinette Layoun, François Lemay et Thierry Pasquier.

Un livre libérateur et rassurant !

 
Monsieur Loup a les crocs

Monsieur Loup a une très grande faim, il mangerait bien au moins trois petits cochons…
Cette histoire vous dit quelque chose ? Eh bien, détrompez-vous !

Dans cette version, contre toute attente, les petits cochons vont ouvrir leur porte au loup affamé. Ils commencent par l’installer confortablement, l’équiper d’une grande serviette autour du cou, puis ils le régalent d’un festin de légumes fraîchement cuisinés. Le loup, incrédule, ne peut que le constater : non seulement il est rassasié, mais en plus il a beaucoup aimé ce qu’il a dégusté…

Un album qui revisite avec humour un conte populaire pour inciter l'enfant à s'interroger sur nos croyances, nos habitudes et nos usages, qu'ils soient alimentaires ou non. 

 

 
<< Début < Précédent 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Suivant > Fin >>

Page 25 sur 499

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Mon enfant bégaie.....

 

Le bégaiement est peu reconnu et mal pris en charge (structures pas adaptées, manque de formation professionnelle...). L'Association Parole-Bégaiement essaie de remédier à ce triste constat.


Il y a 650 000 personnes bègues en France, soit 1% de la population. Il est pertinent de parler de handicap, même si certains bègues refusent de l'admettre. C'est une vraie souffrance, qui invalide fortement la personne. Certains bègues montent ce que l'on peut nommer des stratégies d'évitement. On parle alors de "bégaiement masqué"; la personne bègue fait semblant de dire qu'elle n'a pas compris, elle choisit ses interlocuteurs, ses mots (plus courts, plus faciles à prononcer), ce qui crée chez elle un réel problème d'identité.

Le bégaiement est un trouble de la communication affectant la parole. Les causes précises sont mal connues. Et au niveau mondial, on parle seulement de causes par la preuve.
Il existe ce que l'on appelle les facteurs 3P : Prédispose l'enfant, Précipite le trouble et le Pérennise.

Après avoir rencontré famille et enfant en consultation, on peut essayer de comprendre et de déterminer le facteur agissant. Ce peut être les trois comme un seul.
La maladie touche des domaines comme l'endocrinologie, la psychiatrie, ou encore la neurologie. La génétique a permis de voir qu'il existe des familles de bègues, qu'un parent bègue a trois fois plus de risques d'avoir un enfant qui bégaiera, que les vrais jumeaux ont six fois plus de risques que les deux soient bègues.

Le bégaiement apparaît le plus souvent avant l'âge de 7 ans. Entre 11-12 ans, lors de la période pubertaire, c'est encore possible. Plus rarement, il peut survenir à l'âge adulte.
En général, c'est au moment de l'acquisition du langage que les enfants peuvent présenter le risque de devenir bègue. Les premiers signes sont la notion d'effort, de lutte avec les mots.
Un enfant qui commence à bégayer est différent d'un enfant qui a certaines difficultés à parler, qui hésite ou répète certains mots. La différence est subtile. Les spécialistes repèrent cela, les parents pas toujours. Les pédiatres disent que cela passe avec le temps. Cependant, ce raisonnement pose problème, car moins un enfant bégaie, plus vite il arrêtera, d'où l'importance de repérer tôt ce problème.

Dès la maternelle, les enfants bègues sont plus isolés que les autres, et lorsque les enfants s'aperçoivent de leur handicap, ils sont victimes de moqueries. Et cela est valable et s'amplifie à l'adolescence.

Quand une personne non-bègue bute sur un mot, il suffit qu'elle se détende pour reprendre la fin de sa phrase. Une personne bègue, elle, fera ce que l'on appelle une "inversion des réflexes de détente", c'est-à-dire qu'elle va bloquer son élocution en devenant tendue, lorsqu'elle va bégayer. Il faudrait au contraire qu'elle se détende.

Plus tard, dans le milieu professionnel, entre deux personnes qui se présentent à un poste, il est certain que le recruteur prendra la personne non-bègue. A cause d'elle, parce qu'elle se dévalorise, elle est la propre source de leur échec. Il est possible pour une personne bègue de faire classer son bégaiement en handicap: il faut pour cela se rendre à la maison du Handicap et obtenir une reconnaissance selon la sévérité du degré de bégaiement.

En ce qui concerne les structures adaptées ou les consultations spécialisées, il existe une grande latence dans ce domaine. Dans la région parisienne, il n'existe qu'une seule consultation hebdomadaire à l'hôpital Pompidou.
Le premier objectif de l'association Parole-Bégaiement est de récolter les moyens afin de créer une maison du bégaiement, regroupant des acteurs sociaux, soignants, une bibliothèque, un lieu de rencontre en quelque sorte...

Le bégaiement n'est pas une maladie, mais plutôt un trouble et il faut en sortir par une thérapie. Le but est de pouvoir s'accepter tel que l'on est et ne pas être tyrannisé par son handicap. Un enfant qui joue seul et parle avec son ours en peluche ou avec son chien ne bégaiera pas. C'est là que l'on se rend compte que ce trouble est un problème de relation à l'autre. 80% du bégaiement provient de la peur de bégayer. La thérapie apprend donc à la personne à s'affirmer davantage, à ne pas hésiter à taper du point sur la table pour montrer son mécontentement et dire ce qu'elle veut quand elle le veut. Evidemment, le "must" est la disparition du bégaiement.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy