Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
LE BODY CHALLENGE

 

La méthode de fitness de Valérie Orsoni, la créatrice de LeBootCamp.

Après nous avoir dévoilé son programme nutritionnel dans ses deux précédents livres,

Valérie Orsoni partage maintenant le détail son programme de fitness, car l’activité

physique est la clé pour un corps ferme et fuselé.

 

Un livre d’exercices illustrés étape par étape pour retrouver un cops de rêve en 12

semaines, avec des séances quotidiennes comprenant :

du cardio pour éliminer

du renforcement musculaire pour tonifier et raffermir

du yoga ou du stretching pour affiner et assouplir.

 

Le livre propose des séances flexibles qui peuvent se faire à la maison sans bouleverser

le quotidien, des astuces, des exercices variés et des thématiques pour éviter la routine. Il

vous permettra une perte de poids globale mais aussi de cibler des parties spécifiques du

corps.

 
MON BOSS EST NUL MAIS JE LE SOIGNE

Les règles d’or du feelgood management !

Vous ne le connaissez pas encore Bob, mais vous avez forcément déjà croisé son père, sa cousine, son frère ou son jumeau.

Bob est manager et il aime ça.

À vrai dire, Bob est quelqu’un de plutôt fier de ce qu’il a accompli dans sa carrière et se pense bon manager. Mais en fait, Bob est le pire manager que l’on puisse jamais rencontrer, en tout… Il est donc urgent DE SAUVER BOB (et son équipe) de ses défauts et d’en faire un manager efficace, pour le bien de son entreprise comme de ses collaborateurs.

La solution : en faire un MANAGER BIENVEILLANT !

Fort de sa longue expérience à la tête d’équipes de toutes tailles dans des contextes très différents, Gael Chatelain propose, avec humour mais pragmatisme, que l’on soit manager ou managé, des solutions concrètes pour adopter ou faire adopter LE FEEL GOOD MANAGEMENT.

 
TOUCHE PAS À MON VENTRE !

Chez les femmes enceintes, il y a deux camps : celles qui qui ont inscrit leur enfant à la maternité au deuxième trait rose, savent ce que cododo et haptonomie veulent dire et vivent leur grossesse à fond.

Et puis il y a les autres. Celles qui ont allumé une cigarette en voyant le test positif. Qui, dans la joie, ont couru, puis pleuré, puis dansé, puis paniqué.

Celles pour qui les 9 mois de grossesse sont un chemin de croix, une vraie épreuve, un véritable Koh Lantha à vivre...

Dans ce livre pas de blabla la larme à l’oeil, de mièvrerie devant la « beauté » de la grossesse, mais la vérité, livrée avec humour et réalisme, par la plume réjouissante de Mademoiselle Navie.

Pour que toutes celles pour qui ces 9 mois ne sont pas « un pur bonheur » sachent qu’elles ne sont pas de mauvaises mères et arrêtent de culpabiliser !

 
BIEN DANS SA VOIX, BIEN AVEC SOI

 

Douce, forte, hésitante, tonitruante, passionnée, vibrante ou assourdie, saccadée ou fluide, notre voix est le reflet intime de notre personnalité, et l’outil le plus direct de nos échanges avec les autres.

Dans bien des situations de la vie professionnelle et personnelle, savoir utilisersa voix, permet de convaincre, de calmer, de faire partager une émotion ou une conviction, et le ton importe souvent plus que les mots que nous employons.

Outil de communication dont nous n’exploitons pas assez le potentiel, la voix est aussi un précieux et sensible outil de développement personnel.

Ancrée dans notre corps, reflet de nos émotions, elle est le reflet intime de la richesse de notre personnalité – davantage que notre apparence physique qui n’est qu’une image.

Ce livre nous invite écouter et à apprivoiser notre voix et, à travers elle, apprendre à nous connaître et à nous aimer.

 
CES LIVRES QUI NOUS FONT DU BIEN

Dans ce livre, Christilla Pelle-Douël explique le pouvoir thérapeutique de la lecture et nous montre comment les livres s’avèrent

être des remèdes efficaces. Certains livres nous permettent de cicatriser nos plaies, de surmonter des étapes difficiles ou de

retrouver la force et l’énergie pour affronter nos vies.

Critique littéraire, Christilla Pelle-Douël partage sa passion de la lecture et propose dans cet ouvrage cinquante « ordonnance

de lecture » comme remède adapté à une situation difficile.

On y retrouve les livres préférés d’auteurs d’ouvrages de développement personnel dont Christophe André, Alexandre Jollien,

Laurent Gounelle... et les livres favoris de romanciers contemporains : Isabelle Sorrente, Delphine de Vigan, Lionel Duroy,

David Foenkinos, Virginie Despentes...

 
<< Début < Précédent 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Suivant > Fin >>

Page 25 sur 471

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Dois-je emmener mon enfant à l'enterrement d'un proche ?

 

Face à la perte d’un être cher, le premier réflexe des parents est de protéger leur enfant. Pourtant, celui-ci doit aussi pouvoir faire ses adieux mais surtout pouvoir commencer son travail de deuil.


Il semble important pour l’enfant de comprendre que la mort est définitive. Les paroles et explications n’ont pas toujours « l’impact » voulu. L’enterrement est en cela un bon principe de réalité.

Alors, il est fortement conseillé de permettre à l’enfant d’assister aux funérailles.

Cette cérémonie des funérailles peut lui permettre de comprendre la disparition du proche, et ainsi de vivre cette épreuve en étant entouré et en bénéficiant du soutien familial : présence rassurante, paroles réconfortantes, gestes tendres, textes en souvenir de l’être cher…

L’enfant peut ainsi observer les rituels, prendre le temps de la cérémonie pour assimiler le deuil en se fabriquant des souvenirs et pleurer librement.

L’enterrement est aussi le meilleur moyen de faire ses adieux à une personne disparue.

Ainsi, associer l'enfant au deuil de la famille, lui permet d'affronter la réalité tout en profitant de l’entourage réconfortant.

Cela n’a pas de sens de laisser l’enfant seul à la maison pendant que toute la famille assiste à un enterrement. Peut-être le vivra-t-il comme une punition, comme une mise à l’écart et son imagination aura tout le loisir de créer des fantasmes concernant ce décès. Les choses doivent être claires et posées et pour cela la présence de l’enfant est très souhaitable.

L'enfant a le droit de pleurer, de se fabriquer des souvenirs, de faire son deuil, sinon comment pourrait-il se construire? L’enfant a parfois aussi envie d’être aux côtés de ses parents, pour les soutenir.

On a longtemps pensé qu’il fallait protéger les enfants des réalités trop dures de l'existence. Ce genre de réflexe ne fait que repousser le moment où l'enfant devra affronter la réalité. C'est exactement le même principe de fuite lorsqu'un parent rachète un doudou identique à celui perdu la veille !

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy